Laissez nous un message

Les perles de culture de Tahiti sont originaires des lagons turquoises de Polynésie française, cet archipel idyllique du sud de l'océan Pacifique.

Née au cœur de la Pinctada Margaritifera, une huître perlière renommée, la perle de culture de Tahiti se décline en une variété de teintes et de formes différentes.

Grâce à un lustre et un orient de premier choix, la perle de Tahiti fait partie des plus beaux joyaux au monde. Les plus grands bijoutiers de la planète apprécient particulièrement ces gemmes, si recherchés, qui ont su, grâce à leur beauté infinie, conquérir le cœur de millions de femmes.


La Pinctada Margaritifera

La Pinctada Margaritifera, ou l’huître perlière de Tahiti, est cultivée dans des fermes spécialisées. Les perles s’obtiennent par un procédé long et complexe, consistant à pratiquer une greffe sur l’huître perlière lorsque cette dernière arrive à maturité.

Le greffon, composé d’une petite bille de nacre, appelée nucléus, et d’une infime partie de la lèvre de l'huître, est introduit dans la poche perlière du mollusque qui sécrétera, par réaction, une quantité de nacre pour se protéger.

Il faudra ensuite attendre 24 mois de gestation pour obtenir une perle de la dimension souhaitée.

Les perles de Tahiti se présentent en une multitudes de teintes et d’aspects qui varient d’ovales à presque sphériques ou parfaitement sphériques, ou de forme baroque ou en gouttes d’eau pour certains exemplaires.

Les perles de Tahiti de forme parfaitement rondes, qui représentent 2% seulement de la production, constituent, de par leur rareté, le nec plus ultra de l’industrie perlière. Si le diamètre des perles de Tahiti peut parfois atteindre jusqu’à 17 mm, il mesure le plus souvent entre 8 et 13 mm.

Grâce à la taille, au lustre et à la diversité de leur couleur, les perles de Tahiti se démarquent des autres variétés de perles de culture.