Présentation

À ce jour, l’industrie de la perliculture n'a toujours pas opté pour un système d'évaluation standard international et les joailliers et autres spécialistes en bijoux doivent fréquemment utiliser leur propre mode d'évaluation. C’est la raison pour laquelle nous avons choisi de nous référer d’une part, au système de classification du célèbre institut américain, le Gemological Institute of America (GIA), constitué d’experts en gemmologie les plus réputés au monde, et d’autre part, au mode de classification A B C D, utilisé par le Service de la Perliculture de Polynésie française.

Le système AAA-A du GIA

Avec ce système, chaque perle est évaluée d’après un certain nombre de critères, parmi lesquels sa forme, son lustre, sa surface… Elle est ensuite classée dans l’une des trois catégories recensées AAA, AA et A ; la meilleure d’entre elles étant AAA.

La catégorie AAA regroupe les perles de qualité supérieure, de forme parfaitement sphérique dont la surface, pratiquement sans défauts sur au moins 95%, présente un lustre très élevé et un éclat miroir.

La catégorie AA comprend les perles de forme sphériquepresque parfaite dont la surface, pratiquement sans défauts sur au moins 75%, présente toujours un lustre très élevé.

La catégorie A, classification la plus basse en matière de gemmes,est composée de perles dont la surface présente un lustre inférieur et / ou comporte plus de 25% d’imperfections.

gia__logox.jpg

Le système ABCD de la Perliculture de Polynesie française

A est la note attribuée aux perles dont moins de 10% de la surface seulement présente quelques légères imperfections. Le lustre de ces perles est très élevé.

B est la note attribuée aux perles dont moins de 30% de la surface présente de légères imperfections. Le lustre de ces perles est élevé.

C est la note attribuée aux perles dont moins de 60% de la surface présente de légères imperfections. Le lustre de ces perles est élevé ou moyen.

D est la note attribuée aux perles dont plus de 60% de la surface présente des imperfections légères, sans défauts profonds, ou bien à celles dont moins de 60% de la surface présente simultanément des imperfections légères et profondes. Le lustre de ces perles est faible.

Tableau regroupant les deux systèmes de classification

Type de perle

GIA

Polynésie française

Perle de qualité très élevée

AAA

A

Perle de bonne qualité dont la surface présente toutefois de légères imperfections

AA

B

Perle de qualité moyenne dont la surface présente des imperfections

A

C

Perle de qualité médiocre dont la surface présente de nombreuses imperfections

B

D

En bref

En vertu des lois en vigueur en Polynésie Française, les perles de Tahiti doivent impérativement subir un examen radiographique rigoureux pour mesurer avec exactitudel’épaisseur de leur couche de nacre. Ce contrôle, réalisé avant l’exportation, déterminera la classification et garantira la qualité de chaque gemme.

En tant qu’experts, nous avons décidé de ne proposer que des perles de Tahiti de qualité AAA, et dans le souci de satisfaire nos clients, nous mettons notre savoir à votre entière disposition pour vous assister dans le choix de votre bijou.