Code REDUCTION jusqu'au 30 Septembre : RENTREE2020
0
0 Panier (vide)

La Perliculture Marine

La perliculture est le procédé de culture des perles. Grâce à ce procédé, des milliers de perles sont cultivées et produites par des huitres chaque année. Cependant, la perliculture est encore méconnue en France car il n’y a pas de ferme de culture de perles en métropole. Cependant, il est nécessaire de rappeler que la Polynésie française est l’une des plus grosses productrices et exportatrices de perle de Tahiti au monde. Voici donc un petit guide pour vous expliquer qu’est ce que la perliculture, comment elle fonctionne, quelles sont les chiffres liés à la perliculture aujourd’hui et quelle est l’histoire de la perliculture.

L’histoire de la perliculture

Depuis des milliers d’années les hommes sont fascinés par les perles marines. Ainsi, ceux-ci avaient une valeur inestimable et étaient la propriété de rois et reines. La culture de perle n’existait pas encore. Pour se procurer des perles, il fallait envoyer une expédition vers l’Océan Pacifique depuis les Etats-Unis ou en passant par l’Afrique. Cette expédition, très risquée, permettait d’arriver dans les iles du Pacifique et de commercer avec les autochtones. En effet, ceux-ci possédaient une très grande expertise dans la « pêche » de perles. Celle-ci consiste à plonger pour trouver des huitres de bonne qualité pour y récupérer les perles à l’intérieur. Cette opération était facilitée par la présence de zones à forte densité d’huitres à certains endroits de la mer, spécialement près des îles. Au début du XXème siècle un Français et un Suédois ont mené des recherches pour mettre au point une technique de culture de perles. Cette technique a après été délaissée et ce n’est qu’au début des années 1950 que des Japonais s’y intéressent. Ces-derniers vont alors optimiser et améliorer les recherches de nos deux chercheurs européens. Les Japonais sont ainsi devenus les premiers à maitriser la culture de la perle.

Comment fonctionne la perliculture ?

Nous allons donc nous demander maintenant comment fonctionne et en quoi consiste cette innovation entreprise au Japon en premier.

La perliculture consiste à produire à grande échelle des perles marines. La perle marine est produite grâce à une huître, dans une huître plus précisément. En introduisant un objet irritant dans l’huître, celle-ci va chercher à se protéger de l’objet en l’entourant d’une couche de calcaire, la nacre. Cette couche de calcaire va constituer la perle précieuse.

La qualité des perles est très liée à la qualité de l’huître qui la contient. En effet, celle-ci détermine notamment la taille, mais aussi la forme et la brillance de la perle. Plus une huitre est grande, plus la perle va être grande. Plus une huitre est petite, plus sa perle va être petite mais va avoir un nacre brillant. Cette complexité des facteurs entrant en jeu est très difficile à maitriser et laisse une grande part du processus de production à le hasard. Ainsi, plus de dix pour cent des huitres perlières ne produisent pas ou perdent leur perle durant la période de gestation.

La gestation d’une huitre est le temps qu’elle met à produire sa perle. Ce temps peut varier d’une dizaine de mois pour les plus rapides à plus de trente mois pour les temps de gestation les plus longs. Ce sont notamment les huîtres d’Australie qui ont un temps de gestation de plus de trente mois.

Ce temps de gestation est souvent lié à l’épaisseur de la nacre. L’épaisseur de la nacre n’est cependant pas liée à sa brillance mais plutôt à son espérance de vie. Ainsi, une perle va se dégrader au fil du temps. Plus la nacre d’une perle est épaisse, moins cette dégradation due au temps va être importante.

Aujourd’hui, les huitres contenant des perles sont cultivées sur des fils dans la mer. Ces chapelets d’huitres peuvent porter plusieurs dizaines d’huîtres.

Après que le producteur ait récupéré ses perles, un temps de nettoyage et de séchage est nécessaire pour rendre la perle plus belle mais toujours naturellement.

Enfin, vient le temps de l’expertise.

récolte perliculture perles de tahiti

Les chiffres de la perliculture et la perliculture aujourd’hui

La perliculture constitue aujourd’hui un des principaux marchés permettant aux habitants des îles du Pacifique de vivre. Acheter ces perles est donc un geste de soutien vers ces populations assez pauvres. On estime aujourd’hui que la Polynésie française est le producteur de perles marines le plus important au monde. Ensuite vient le Japon et l’Australie.

Cependant, c’est l’Australie qui a la production la plus importante en termes de valeur de la culture. En effet, les perles australiennes sont plus rares mais valent plus cher car elles sont de meilleure qualité.

Chaque île produisant des perles s’est aujourd’hui spécialisée dans la production d’un seul type de perle et donc de la culture d’une seule huître. En effet, chaque mer et chaque milieu marin possède ses propres caractéristiques qui forment un milieu unique.

Ainsi, chaque île possède des perles avec des caractéristiques qui leurs sont propres. Par exemple, à Tahiti les perles sont moyennes avec des couleurs plutôt originales comme le noir ou le vert ainsi que des teintes de bleu et parfois de rose. Au Japon, les perles sont plus petites et plus blanches. Les perles du Japon ont aussi une brillance éclatante.

récoltes perles de tahiti lagon