La forme des perles

La forme des perles est l’un des critères les plus importants dans le choix et la valorisation d’une perle. En effet, la forme permet de faire des assemblages plus ou moins harmonieux avec d’autres perles. Enfin, la forme d’une perle est aussi synonyme de caractère, d’originalité ou au contraire de conformisme. La forme de la perle a donc une signification très intéressante dans la culture des pêcheurs de perle. Nous tâcherons aujourd’hui de vous expliquer comment différencier les perles selon leur forme. Quels sont les facteurs qui expliquent cette forme des perles et enfin quelles sont les perles les plus chères et quelles sont les perles les moins chères.

Les facteurs influant sur la forme d’une perle pendant sa création

La perle se crée lorsqu’un élément irritant entre dans l’huitre. Aussitôt, pour se protéger, l’huitre entoure l’élément intrusif d’une couche de nacre, ce qui va former la perle. Cette perle peut être plus ou moins ronde, plus ou moins grande, avec plus ou moins d’imperfections. Voici ce qui détermine la taille et la qualité de la forme de cette perle.

Tout d’abord la forme de l’objet intrusif et irritant introduit dans l’huitre est très importante. En effet, si le noyau, cet objet irritant n’est pas parfaitement rond dès le départ, alors la perle ne sera pas du tout ronde à la fin de son temps de gestation dans l’huitre. Ainsi, les cultivateurs veillent toujours à introduire le noyau le plus rond possible mais aussi le plus résistant. En effet, un noyau trop fragile peut amener la nacre qui se forme au-dessus à se craqueler ou à se réduire. Ainsi, avant même de cultiver la perle, le choix du noyau introduit est un facteur essentiel, primordial.

La deuxième explication rationnelle de la forme d’une perle est sa place dans l’huitre. En effet, soit la perle de tahiti est au centre de l’huitre, soit elle reste sur un coté de l’huitre. Si la perle est au centre et qu’elle ne bouge pas trop, alors elle va se développer et acquérir une forme parfaitement ronde. En effet, rien ne va empêcher son développement et sa croissance. C’est pour cette raison que les perles sont cultivées près des îles, là où il y a moins de vagues. L’eau est favorable à leur croissance tout d’abord et la faible présence de vague permet de réduire le mouvement de l’huitre et donc de la perle dans l’huitre. Donc, si la perle est au centre de l’huitre elle va sans doute bien se développer et devenir ronde. Au contraire, si elle se colle et se pose près d’un bord de l’huitre, la perle va épouser la forme de la paroi où elle est accrochée. Ainsi, certaines perles sont très belles car elles ont des traits ou des cercles sur leur surface à cause de la forme de l’huitre.

Les perles se collant sur la paroi de l’huitre sont souvent de moins bonne qualité car le noyau va être excentré cependant elles peuvent en même temps être magnifiques et uniques contrairement aux perles parfaitement rondes qui ont un modèle précis.

Les différentes formes de perle

Comme nous avons pu le dire précédemment, il existe plusieurs formes de perle distinguées par les experts chargés de la valorisation des perles. Nous pouvons tout d’abord classer les perles en deux catégories : les perles régulières avec des formes similaires et les perles dites baroques qui n’ont contrairement aux premières pas une forme régulière.

Tout d’abord, les perles régulières sont :

Les perles rondes. Ce sont les perles les plus logiques à chercher et pourtant elles sont très rares. Plus une perle est ronde, moins elle a d’imperfections, plus sa valeur va augmenter. Ces perles sont aussi appelées sphériques.

Les perles symétriques. Leur forme n’est pas sphérique comme les premières perles mais si l’ont découpait la perle en deux en un axe de symétrie, les deux tranches seraient à peu près symétriques.

Il existe enfin une multitude de perles dites régulières qui ont des formes plus particulières comme la perle presque ronde qui contrairement à la perle ronde va avoir une partie plate. La perle ovale qui comme son nom l’indique est ovale, la perle goutte en forme de goutte, etc.

Toutes ces perles sont régulières. Voici maintenant les perles dites baroques. Ces perles n’ont pas du tout de forme régulière. Celles-ci se sont le plus souvent formées sur la paroi de l’huitre et en a épousé la forme particulière. On ne peut diviser une perle baroque en deux tranches identiques, on ne peut mesurer le diamètre d’une perle baroque. La perle baroque a donc une valeur unique car elle est elle-même unique.

Contrairement aux perles régulières, la perle baroque ne va pas avoir une classification précise car elle ne rentre dans aucune catégorie de perles.

Nous pouvons ajouter qu’il existe des perles dites semi-baroque. Ces perles possèdent une partie dite baroque, complètement irrégulière mais aussi une partie ronde ou régulière. Cependant, les perles semi-baroque sont par souci de simplicité souvent classées dans la catégorie « perle baroque ».

Des caractéristiques existent aussi comme des traits sur la surface des perles ou des cercles. Encore une fois, ces caractéristiques ne suivent pas une classification internationale et leur détermination revient seulement aux experts qui vont examiner la perle. Par leur caractère unique, les perles baroques vont cependant valoir beaucoup plus d’argent que les perles régulières quand elles sont harmonieuses et qu’elles permettent d’agrémenter un ensemble particulier.

forme perles de tahiti

La valeur des perles

Concernant la valorisation, les perles les plus chères sont les perles qui à elles-seules possèdent les meilleures caractéristiques des différents critères de classification des perles. Ces perles exceptionnelles sont appelées TOP Gemmes et notées AAA+.