Valeur des perles

La valeur des perles est aujourd’hui un point cardinal sur la discussion et la connaissance des perles. En effet, inutile d’étudier les perles sans valeur car les perles sont étudiées pour leur beauté. Cette beauté, bien que reposant sur de nombreux critères plus ou moins objectifs permet de déterminer la valeur d’une perle. La beauté d’une perle, et donc sa valeur est déterminée par des spécialistes des perles. Ceux-ci peuvent être chercheurs ou tout simplement spécialisés dans l’étude des et la valorisation des perles précieuses. Ainsi, chaque spécialiste est aussi lui-même spécialisé dans la connaissance d’une perle et de ses caractéristiques. La connaissance des perles est importante car elle permet de garder une continuité dans la valorisation des perles précieuses.

De plus, plus les perles sont valorisées comme chères, plus il y aura de vérifications de spécialistes pour voir si la perle est vraiment de bonne qualité et mérite sa valeur. Enfin, de nombreux spécialistes sont agréés pour exercer ce métier et pour avoir la légitimité de valoriser une perle. Il faut donc bien vérifier en achetant une perle si le vendeur s’appuie sur des spécialistes reconnus ou non. Si non, évitez absolument ce vendeur. Nous ne vendons dans notre magasin que des perles de très bonne qualité et vérifiées et valorisées par des spécialistes reconnus, il n’y a donc aucun souci à se faire.

Enfin, il faut bien prendre en compte que les perles peuvent perdre en valeur au fil du temps. En effet, la nacre se dégrade plus ou moins vite. Bien que ce facteur soit très aléatoire, les expertes prennent en compte cette possible dégradation dans la valeur de la perle. De plus, les perles sont expertisées après avoir été nettoyées. Leur qualité est à ce moment-là, après séchage et nettoyage à son maximum !

Voici donc les différents critères permettant de classifier les perles. Ces critères sont les mêmes pour toutes les perles et sont utilisés à peu près partout dans le monde !

Les cinq critères sont la taille d’une perle, son lustre, sa surface, sa forme, et sa couleur.

valeur des perles de tahiti

La taille d’une perle

La taille d’une perle correspond au diamètre de celle-ci. C’est plutôt simple à définir car il suffit de mesurer ce diamètre avec une règle. Il n’existe pas de règle permettant de dire à quelle taille va quelle valeur car toutes les perles ont une catégorisation différente.

Par exemple, les perles du japon, les perles d’Akoya sont plus petites que la moyenne des autres perles. Une perle Akoya de 10 millimètres de diamètre va valoir ainsi beaucoup plus qu’une perle de tahiti de 10 millimètres de diamètre. En effet, trouver une perle de 10 millimètres de diamètre en sachant que c’est une perle de Tahiti est beaucoup plus commun.

La plupart du temps, les perles vont de 6 millimètres de diamètre à 18 millimètres de diamètre. Au-delà, les perles sont beaucoup plus rares quelque soit leur appartenance et leurs caractéristiques.

Enfin, les perles ont parfois un diamètre difficile à mesurer car elle n’est pas forcément ronde. Il est donc plus difficile et même parfois impossible de déterminer un diamètre à cette perle.

Cela nous amène donc à parle de la forme des perles et de la valeur de ce critère dans la détermination de la valeur des perles.

La forme des perles

Ce deuxième critère est lui aussi très important. En effet, une perle brillante, très grande avec une belle couleur peut ne rien valoir si sa forme n’est pas harmonieuse. Habituellement, les perles les plus chères sont les perles strictement rondes. Pour qu’une perle soit parfaitement ronde, il faut qu’elle entre dans un intervalle de variation de moins de 2 millimètres par rapport à son diamètre initial. Il existe différentes catégories de perles rondes, les perles A, très rondes, les perles B avec plus de variation du diamètre, puis les perles C et D.

En plus des perles rondes, il existe des perles semi-rondes. Ces perles ne sont rondes que sur une partie de leur forme. Leur valeur peut être exceptionnelle si la forme est harmonieuse. Cependant, en règle générale, ces perles sont moins chères.

Enfin, il existe des perles dites baroques. Il est impossible de mesurer le diamètre de ces perles car leur forme n’est pas du tout ronde. Habituellement très communes et pas appréciées, elles peuvent être parfois très chères car leur forme n’en est pas moins harmonieuse.

Il faut donc faire très attention en achetant une ou plusieurs perles à vérifier la qualité de leur forme au-delà du diamètre seulement.

Le lustre d’une perle

Particulier aux perles, le lustre représente la brillance de la perle. Evidemment, cette brillance est mesurée une fois que la pierre a été nettoyée et séchée afin que sa réflexion soit à son maximum. Pour mesurer la brillance d’une perle, les experts utilisent la qualité du reflet sur la perle.

Si le reflet est net, la perle aura une valeur élevée. Au contraire, si le reflet est moins net, plus brouillé, alors la perle verra sa valeur diminuée. Il est important de savoir que la brillance des perles ne dépend pas d’autres facteurs comme la forme ou la taille mais surtout des caractéristiques de l’huître qui l’a créé.

La surface d’une perle

La surface d’une perle est aussi un critère très important. En effet, c’est un des critères qui peut se voir à l’œil nu pour les perles les plus mauvaises. La qualité de la surface d’une perle représente la quantité et le degré d’imperfections présentes sur une perle.

Toutes les perles ont des imperfections. Cette étape d’expertise des perles permet de catégoriser les perles selon ce degré d’imperfection sur leur surface.

Certaines perles extrêmement rares appelées AAA ou A+ ou encore Top GEMMES sont pratiquement rondes, sans imperfections.

La couleur d’une perle

Enfin, le dernier critère de classification des perles est leur couleur. Ce critère est différent des autres car il est très lié aux autres critères. Par exemple,

certaines couleurs vont mieux avec des perles baroques, d’autres avec des perles semi-rondes. Certaines couleurs sont plus belles quand il y a peu de brillance et d’autres le contraire.

Il est donc impossible de mettre en place une classification des perles selon leur couleur. Enfin, selon leur origine, les perles vont systématiquement avoir une certaine couleur et des reflets presque déterminés.