Code PROMO jusqu'au 31 Décembre : NOEL2020
0
0 Panier (vide)

Le lustre d’une perle

Le lustre d’une perle représente sa brillance. C’est avec la forme d’une perle, son diamètre, sa couleur, et la qualité de sa surface l’un des cinq critères permettant de classifier les perles. Cependant le lustre est contrairement à d’autres critères comme le diamètre, très difficile à mesurer, et donc à quantifier et donc à classer. En effet, le lustre n’est pas quelque chose de concret mais quelque chose de très subjectif et très dépendant à la lumière ambiante. C’est pourquoi les experts tâchant de quantifier le lustre d’une perle étudient toutes les perles dans une pièce sans fenêtre, avec toujours la même lumière électrique au plafond et donc les mêmes conditions de luminosité.

Le lustre représente le reflet et la brillance d’une perle. Plus la perle a un reflet important et celui-ci est net et précis, plus les experts vont affirmer que la perle possède un lustre très brillant.

On distingue plusieurs degrés de brillance. Ces mêmes degrés sont utilisés pour tous les critères de classification des perles et donc pour classer les perles elles-mêmes.

Origine du lustre

Il est important de noter que le lustre d’une perle de tahiti ne dépend pas de l’épaisseur de sa nacre. Ainsi, les perles d’Australie, ayant une nacre très épaisse, n’ont pas un lustre plus ou moins brillant que les autres perles. Au contraire, la qualité du lustre a plus pour origine la qualité de l’huitre et de l’eau où se développe la perle.

C’est pourquoi le choix des huitres est très important pour développer des perles avec un lustre de très bonne qualité. Les huitres trop grandes sont aussi un frein à la qualité du lustre car la perle va mettre trop de temps avant de toucher un bord de l’huitre. Dans ce cas, les perles vont être trop souvent récoltées avant même d’avoir touché un bord de l’huitre et donc sans avoir développé et utilisé leurs capacités en termes de développement de la qualité de la brillance, du lustre.

Le lustre est mesuré une fois que la perle a été lavée et séchée pendant plusieurs heures. La brillance peut cependant se dégrader avec le temps. Encore une fois, ce sont les perles avec le degré de brillance le plus élevé qui vont le mieux s’en sortir car leur nacre va se dégrader beaucoup moins vite et de même pour leur brillance.

La brillance d’une perle est très particulière car ce critère ne se retrouve pas chez les autres gemmes comme les pierres précieuses.

lustres de perles de tahiti